Nos pratiques culturales

Superficie : L’exploitation compte aujourd’hui 80 hectares de vignes

 Age moyen du vignoble : 30 ans

Densité : 4500 pieds / ha

Encépagement

30 % de Cabernet franc de 25 ans de moyenne

15 %  de Cabernet sauvignon de 20 ans de moyenne

12 % de Groslot de 35 ans de moyenne

2% de Gamay de 30 ans de moyenne

25% de Chardonnay de 20 ans de moyenne

18 % de Chenin de 20 ans de moyenne

5% de Sauvignon blanc de 10 ans de moyenne

Les Cépages

Cabernet Sauvignon

 Typique du Médoc et des Graves, il se complaît sur des sols pauvres ou bien drainés. Il s’exprime particulièrement sur nos schistes des AOC Anjou-Villages et permet d’obtenir une structure tannique intéressante. Il constitue un bon complément du Cabernet Franc auquel il apporte structure tannique et couleur, bien qu’il soit beaucoup moins répandu que ce dernier en Val de Loire.

Cabernet Franc

 Souvent dénommé « Breton » parce que jadis venu de la région de Nantes, alors province autonome, il serait originaire du Pays Basque espagnol. En général vinifié seul, il trouve en Val de Loire toute son expression.

Premier cépage rouge de la Loire, il est utilisé pour l’élaboration des appellations Anjou et Anjou-Villages.

 La production de vins rouges ne doit pas occulter la place du Cabernet Franc dans l’élaboration des vins rosés où il est utilisé en monocépage pour le Cabernet d’Anjou et en assemblage pour le Rosé de Loire.

Groslot (grolleau)

Il donne des rosés faciles à boire, fruités, demi-secs. Après le Cabernet Franc et le Gamay, c’est le cépage rouge le plus planté en Val de Loire. Il est utilisé en assemblage avec les Rosé de Loire.

Chenin

Il est originaire du Val de Loire, où il était nommé « plant d’Anjou » vers le Xème siècle. C’est Rabelais qui popularisa son nom actuel au XVIème siècle. Nulle part ailleurs il n’exprime mieux la richesse des terroirs : cépage tardif, il sait s’adapter aux différents microclimats de l’Anjou, en offrant une étonnante palette de vins. Récolté en début de vendanges, il permet d’élaborer des vins blancs secs racés, notre Anjou blanc, ou des vins de base pour vins à bulle comme le Crémant de Loire. En fin de vendanges, après le développement du Botrytis cinerea (dessèchement des raisins sous l’effet du soleil et du vent), il donne naissance aux Coteaux du Layon, nos liquoreux, dont l’aptitude à la garde est exceptionnelle.

Sauvignon

Cultivé en vin de pays du jardin de la France , ce cépage fragile est très sensible au sol et au climat. Les nuances aromatiques développées par les vins dont il est issu sont multiples et fortement influencées par les terroirs.

Chardonnay

Originaire de Bourgogne, ce cépage continental par excellence est connu depuis longtemps en Loire sous le nom d’« Auvernat ». Cultivé sur des sols pauvres, caillouteux : argile et schistes, il donne le meilleur de lui-même associé aux autres cépages blancs du Val de Loire, notamment lorsqu’il est utilisé pour l’élaboration du Crémant de Loire. Il est également cultivé en vin de pays du jardin de la France

Méthodes culturales

Les données actuelles de la culture des vignes du domaine du Petit Clocher reposent sur des choix qualitatifs précis et tout d’abord un entretien méticuleux des sols. Les sols de la propriété sont travaillés dans le respect de la tradition. Labours et griffages contiennent ainsi le développement des mauvaises herbes.

Les sols sont cultivés à plus de 70% en enherbement. L’enherbement permet de concurrencer la vigne pour encourager un enracinement profond.

Amendements

 La pratique de la fertilisation est liée à une bonne connaissance des sols qui font l’objet d’analyses fréquentes. Les engrais minéraux classiques ne sont pas, ou peu, utilisés. Seuls des apports de calcium et de magnésium viennent contribuer à corriger les déficiences naturelles du milieu (par compost et chaulage).

La taille

Au début de l’hiver, la vigne est prétaillée (voir photo prétailleuse) pour réduire ensuite le temps de la taille manuelle

Taille en Guyot double court

 Taille en guyot simple ou double court

 Pour le guyot simple, on laisse une baguette de 6 yeux sur un des deux bras.

Pour le guyot double court on laisse deux demi baguettes de 3 yeux pour mieux aérer la souche et faciliter le développement de la pourriture noble en Coteaux du Layon.

Les Traitements

 Le vignoble bénéficie d’une protection réfléchie (agriculture raisonnée), car les traitements choisis sont peu toxiques pour l’environnement, et ce, grâce à l’utilisation d’un matériel parfaitement adapté. En effet, des interventions n’ont lieu qu’en cas de nécessité.

Les Rendements

 La maîtrise des rendements passe par un éclaircissage réalisé au début de l’été qui permet de sélectionner les grappes les plus précoces et les plus saines.

On ne conserve que 6 à 8 grappes par cep de façon à obtenir un rendement de 50 à 55 hl/ha pour les rouges et les rosé et 35hl/ha pour les Layon.